Le Collectage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le collectage des chansons de Gipsystan  est effectué par Boris Dymny lors de temps d’échanges avec les populations rroms. Les anciens ouvrent leurs mémoires et leurs références. Les plus jeunes dégainent leur application youtube sur leurs portables. Nous travaillons ensuite ensemble à la compréhension des textes. Ces moments sont de véritables moments de partage, où ceux qui parlent encore le rromanès ouvrent leurs connaissances à ceux qui ne le parlent plus. Ces temps-là sont véritablement importants pour eux.

Alors que la « tziganité » est souvent vécue comme un poids, souvent honteux, ces temps permettent à ces personnes de valoriser leur origine et de réaliser tout ce que cette culture porte. C’est également très souvent l’occasion de débats, d’échanges d’idées et de réflexion sur la condition rrom. Boris Dymny met ensuite en forme et en mots ces textes. L’idée n’est pas de faire une traduction littérale, mais bien de faire passer les idées, les ambiances et les messages que ces chansons contiennent. Par la suite, les musiciens du groupe réarrangent la musique pour trouver le trait d’union entre ces univers qui peuvent être très différents, sous la direction de Pierre Polvèche. Notons également que certaines chansons du repertoire de Gipsystan n’ont pas été collectées mais sont d’authentiques compositions crées à partir des échanges avec les rroms d’ici ou d’ailleurs.